L’accompagnement d’un gaucher

Ce n’est pas parce qu’il est gaucher qu’un enfant a des problèmes d’écriture ! Le problème réside souvent dans le fait que l’enfant ne reçoit pas les bonnes instructions. Il ne suffit pas de permettre à un enfant d’écrire de la main gauche. Il faut véritablement le lui apprendre et différents facteurs sont ici essentiels.

je-suis-gaucher

Problèmes existants rencontrés par les gauchers

Fullhalter-Pelikano-farbig-sortiert-4-Stuck-vertikal-1x-offen-51825-highres

Problèmes existants rencontrés par les gauchers à la suite d’un mauvais encadrement:

  • main en angle: la main se trouve au-dessus de la ligne d’écriture et le poignet est courbé ;
  • crampes: à la suite d’une mauvaise disposition de la feuille, l’enfant doit serrer sa main et ses doigts dans une position sujette aux crampes ;
  • problèmes d’inclinaison des: à la suite d’une mauvaise disposition de la feuille, l’enfant ne peut maintenir une inclinaison constante des lettres ;
  • déplacement de droite à gauche ;
  • balayer de la main le texte écrit: cela est dû à une mauvaise disposition de la feuille et parce que la main se trouve au- dessus de la ligne d’écriture ;
  • douleur dans les doigts et dans la main après avoir écrit quelques lignes: à cause d’une mauvaise tenue ;
  • I ’ensemble paraît négligé.

Tous les points surviennent souvent auprès des gauchers mais ne sont en fait pas nécessaires. Un peu d’attention, de contrôle et de bonnes instructions devraient donc suffire aux gauchers, et véritablement leur permettre d’écrire de manière aisée, souple avec leur main gauche.

Comment guider un gaucher pour apprendre à écrire?

1. Être sûr de la main de prédilection.

Si l’on est certain que l’enfant est gaucher, il n’y a rien à faire mais si des doutes subsistent, il est préférable de le vérifier via le CLN, où ils pourront procéder à des tests.

bladligging

2. Positionnement de la page

Les enfants gauchers doivent apprendre à positionner leur feuille d’une autre manière. La feuille doit être inclinée vers la droite. Utilisez pour ce faire le sous-main gratuit de Pelikan

3.-Deelbewegingen-van-het-schrijven

3. Les mouvements qui composent le mouvement d’écriture

Chez les gauchers, il y a un mouvement du poignet d’en haut à gauche à en bas à droite, ce qui donne une légère inclinaison vers la gauche. Ils écrivent donc à l’inverse d’un droitier!

4.-Helling-van-de-letters

4. Autre inclinaison des lettres

Il est absurde d’attendre d’un gaucher qu’il incline ses lettres vers la droite comme le ferait un droitier ! Pour que l’écriture soit souple, il est absolument nécessaire qu’un gaucher puisse également écrire avec une inclinaison vers la gauche.

5. Exemples d’exercice

Pour les enfants gauchers, il est préférable d’avoir des feuilles d’exercice adaptées et que les figures qui doivent être recopiées, remplies ou complétées se trouvent à droite de la feuille, de sorte qu’ils puissent utiliser le côté gauche de la feuille pour dessiner ou compléter, tout en regardant l’exemple à droite. Il est important de veiller à ce que l’enfant utilise l’extrême gauche de la feuille pour écrire. Par souci de facilité, nous pouvons placer un point de départ du côté gauche de la feuille, de sorte que l’enfant sache qu’il doit commencer du côté gauche et travailler vers la droite.

6. Manifestation

Le parent ou l’enseignant doit tout mettre en œuvre pour que la main de prédilection de l’enfant se manifeste. Donc, tous les mots et exercices doivent être écrits de la main gauche. C’est une nécessité absolue pour les enfants gauchers. De cette manière, l’enfant adopte la bonne tenue, les bons mouvements et la bonne disposition de la feuille. De plus, il peut considérer travailler comme positif et stimulant s’il ressent que l’enseignant ou le parent qui est droitier éprouve d’énormes difficultés à écrire de la main gauche.

7. Pression sur l’instrument d’écriture

Puisque les enfants gauchers impriment un mouvement de poussée sur la feuille avec l’instrument d’écriture, ils exercent souvent une trop grosse pression. C’est pourquoi il est extrêmement important de faire des exercices avec les enfants gauchers, notamment en ce qui concerne l’ajustement de la pression et la détente. S’ils tiennent le crayon de manière trop crispée, nous pouvons clairement leur indiquer les pointes de leurs doigts qui virent au blanc.

8. Matériel d’écriture adapté

A cause du mouvement de pression vers la droite, certains feutres à la pointe pointue engendrent des problèmes car ils s’accrochent au papier. Il est préférable d’utiliser un matériel d’écriture spécialement conçu pour gauchers. Les papiers plus lisses peuvent également être utiles.

9. Ne jamais changer sans réfléchir de main pour écrire

Si le gaucher n’écrit pas bien, il essaiera de temps en temps de changer de main. Il ne faut également pas laisser écrire de l’autre main les enfants dont la main de prédilection (le bras) se trouve dans le plâtre.

10. Place sur le banc et en classe

Il est préférable que les enfants gauchers s’installent du côté gauche du banc, de sorte que le bras qui écrit ne soit pas gêné par un voisin droitier. En outre, il est également important qu’un enfant gaucher soit le plus proche possible de la fenêtre, de sorte qu’il puisse bénéficier d’une lumière optimale et que l’ombre du bras et de la main soit aussi faible que possible.

11. Désignation positive et soutien

Il est très important d’expliquer clairement aux parents pourquoi certaines choses pourraient être, sont différentes ou pourraient l’être. Les mêmes principes doivent être appliqués tant à la maison qu’à l’école. L’idéal pour aider un gaucher est de lui accorder beaucoup de patience et d’attention individuelle. Il ressent en effet qu’il fait les choses différemment des autres enfants. Il faut bien le lui faire comprendre et l’approuver.

Fullhalter-griffix-Madchen-Imagebild-links-53791-original-1